Terre... an 2084

Plus qu’un événement météorologique, le réchauffement climatique est devenu une composante fondamentale de notre vie. Selon les experts en la matière, ce phénomène laisse prévoir de possibles catastrophes pour notre habitat : la terre, notre chez-nous.

Oeuvre imaginaire, cette partie de mon travail lors de ma Résidence pour artiste à Coaticook, se veut l’évocation d’une possible conséquence de la folie humaine: la nature détruite, quelques feuilles de plantes primitives luttant encore, le soleil caché par de lourds nuages de méthane...

Pastichant l’écrivain Georges Orwell évoquant la possible dérive totalitaire de la société humaine dans son roman « 1984 », j’ai nommé cette série

                                            «Terre… an 2084 »

évocation d’un futur possible, conséquence de la folie de la société consommation, de l’économie de marché.